LA mauvaise raison de rester ami avec son ex quand on a rompu

Rompre unilatéralement avec quelqu’un reste, quoi qu’on en dise, souvent (pas toujours) plus simple que l’inverse.

Voici quelques raisons pour lesquelles il vaut mieux rompre que de se retrouver confronté(e)à une rupture (même si il s’agit de généralités et que bien des situations diverses existents)

  • Nous faisons le choix
  • Nous avons, quelque part, même si l’autre peut passer pour une victime, le rôle du gagnant ou de la gagnante, de celui ou celle qui est au-dessus
  • Nous nous remettons souvent plus vite de la rupture
  • Nous anticipons davantage
  • Notre coeur est moins brisé
  • Notre égo est davantage préservé
  • Nous maîtrisons davantage les choses

Certes il y a des désagréments dans le fait de prendre l’initiative de rompre avec quelqu’un

  • Passer pour le/la méchant(e)
  • Se dire qu’on est peut-être en train de saboter quelque chose d’important
  • A culpabiliser devant le mal qu’on fait
  • Perdre l’autre à qui on est tout de même attaché(e)

C’est aussi des fois pour ne pas passer pour la méchante ou le méchant, pour ne pas perdre complètement l’autre ou parce qu’on a peur de vide, qu’on propose à la personne quittée de rester ami(e).

L’autre peut refuser ou accepter, changer d’avis. Vous aussi en fait. Mais si il ou elle est prêt sincèrement à s’engager, sachez qu’il faudra faire des efforts des deux côtés. Et que si la personne en face en fait, il ne faudra pas vous dérober. Au risque de nouveau de lui faire du mal alors qu’il ou elle voulait faire l’effort d’aller de l’avant en vous gardant d’une autre manière dans sa vie alors qu’il ou elle a subi(e) la douleur de la rupture souvent davantage que vous puisqu’il/elle ne l’a pas choisi'(e).

En bref n’utilisez pas une promesse d’amitié pour votre seule bonne conscience et pour ne pas passer pour la méchante ou le méchant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.